« La méditation est souvent mal comprise, même par ceux qui la pratiquent,

ce n’est pas une technique, mais un état d’esprit avant tout »

 

La méditation expliquée par Bruno Lallement

Ce qu’il en dit aussi :

« la concentration intérieure représente la clef de tout l’édifice du psychisme humain Sans cette concentration intérieure, il est impossible d’accéder aux ressources et aux richesses les plus profondes de notre propre esprit »

Bruno Lallement

 

« Tout est dans l’attitude, non dans la quête d’un calme qui ne durera de toute façon pas. La méditation est sans but, sans désir, sans attente, c’est un état de pure attention. Il n’y a rien à obtenir ou à convoiter. Tout est naturellement donné dès que nous sommes ouverts et confiants. »

Bruno Lallement – Quand la vague réalise qu’elle est l’océan – extrait

 

Conférence « Amour et Méditation »

 

« La méditation, qu’elle soit individuelle ou collective permet de ramener l’attention dans l’instant, de fait elle permet de vivre plus intensément sa vie en plus de tous les bénéfices qu’elles apportent au quotidien aussi bien sur le plan de l’équilibre psychologique que la santé physique. L’avantage avec la méditation est qu’il n’est pas nécessaire de croire, on voit par soi-même les changements que cela opère. La méditation est une approche très pragmatique. Les études scientifiques qui ont été réalisées autour de la méditation prouvent très largement que les bénéfices de cette pratique sont indéniables. Ses avantages vont même bien plus loin car  celui qui médite développe en plus ses qualités humaines et devient de fait plus respectueux des autres et de la vie à tous les niveaux »

Bruno Lallement en conférence

 

 

citation rajneesh site

 

 

« Dans la pratique de la méditation, nous cessons tout simplement de suivre les pensées. Il s’agit de demeurer simplement dans le présent, c’est pourquoi, surtout au début, nous utilisons différents supports pour maintenir notre attention ici et maintenant. Les personnes qui rencontrent le plus de difficultés avec la méditation sont en général des personnes au mental très fort. La peur, le jugement, la culpabilité qui en découle s’en mêlent et elles ne parviennent pas à se détendre. Elles éprouvent beaucoup de difficultés à rester neutres devant ce qu’elles découvrent en elle-mêmes […] elles bloquent le processus de l’attention pour ne pas avoir à faire face au malaise qu’elles pourraient ressentir alors. »

Bruno Lallement – Quand la vague réalise qu’elle est l’océan – extrait

 

 

 

 

 

 

Le partage c'est la vie !